logo

[ARTICLE] L’immobilier d’entreprise et l’intelligence artificielle (1/4)

Dans cette série de quatre articles, nous explorons le monde de l’intelligence artificielle et son impact sur le marché de l’immobilier d’entreprise et sur les métiers de ses acteurs. Introduction. 

17.06.2022

 

L’Intelligence Artificielle et le marché immobilier :

buzz word ou réalité ?

 

 

« L’intelligence artificielle (IA) va provoquer des changements majeurs et rapides comme aucune autre révolution industrielle ne l’a fait jusqu’ici. » écrit Kai-Fu Lee, grand entrepreneur taiwanais, ancien CEO de Google China et spécialiste de l’IA en 2019. Force est de constater que l’IA a réellement infusé dans tous les secteurs de l’économie, de la production industrielle à la conduite assistée en passant par la médecine. Les résultats d’une radiographie peuvent maintenant être envoyés vers une base de données de millions d’examens similaires et renvoyer un diagnostic avec un risque d’erreur bien plus limité que celui du seul radiologue devant son écran. Depuis vingt ans, des progrès gigantesques ont été réalisés et notamment liés à trois facteurs : l’accès à des volumes massifs de données, la nouvelle puissance de calcul des processeurs des ordinateurs et l’amélioration des algorithmes.

Pour commencer, qu’est-ce que l’Intelligence Artificielle ? Le mot est un peu ‘fourre-tout’ et le concept n’est pas nouveau. Alan Turing, mathématicien célèbre pour avoir, entre autres, contribué pendant la seconde guerre mondiale, au décryptage des messages ennemis interceptés sur les ondes, en est un des fondateurs. « Les machines peuvent-elles penser ? » Ainsi commençait son article futuriste en 1950. Pour faire simple, l’IA fait donc référence à des machines, systèmes ou applications qui imitent l’intelligence humaine et qui peuvent s’améliorer en collectant de nouvelles données. Le Machine Learning (ou apprentissage automatique) est une des principales technologies d’IA, qui détecte des tendances dans un historique de connaissance pour en tirer un modèle de prédiction. A l’inverse d’un programme traditionnel qui exécute des instructions, un algorithme de machine learning optimise ses performances au fur et à mesure de son apprentissage. Plus on l’alimente en données, plus il améliore sa précision.

 

 

On peut se réjouir (ou pas) qu’une machine arrive à battre le champion du monde d’échecs ou que l’IA de Google parvienne à identifier des chats sur une vidéo. Plus concrètement, le fermier verra un progrès immense à programmer le parcours de son tracteur autonome sur une parcelle et à consacrer son temps à des tâches plus qualifiées ou à simplement diminuer ses horaires. Plus proche de nos métiers tertiaires, la société LEVERTON a développé un logiciel dédié aux data-rooms et à l’analyse de documents légaux qui permet de scanner les milliers de page d’une ‘due diligence’ et d’en extraire automatiquement les informations clés. Bien que certaines études prouvent que ce type de logiciel est plus efficace et réalise moins d’erreurs qu’un avocat, son argument, comme pour le fermier, n’est pas de le remplacer, mais de gagner en productivité (sur des tâches plus utiles) et en précision. Si tous s’accordent sur les possibilités infinies de cette innovation, qu’en est-il de l’immobilier ?

Si les nouvelles technologies ont fait évoluer le secteur depuis longtemps (visites virtuelles, 3D, BIM, sites d’annonces…), l’impact de l’IA dans l’immobilier est encore en phase de développement, avec des applications réelles et des promesses importantes à de nombreux niveaux. Dans une étude publiée en 2019, XERFI citait trois champs d’applications :
  • la conception et la gestion des bâtiments
  • la valorisation des biens et des territoires
  • le marketing et la relation client

Dans un immeuble intelligent, on peut donc piloter la consommation énergétique en temps réel grâce aux données fournies par les capteurs connectés, et l’usage de l’IA permet d’anticiper les comportements des utilisateurs et donc des consommations. L’IA ouvre également des possibilités importantes en matière de maintenance prédictive. En utilisant les scénarios passés, elle peut identifier des risques de pannes avant que les capteurs ne décèlent les signes précurseurs.

 

 

Plusieurs proptechs ont connu un développement fort en exploitant ces nouvelles possibilités : WeMaintain (maintenance des ascenseurs), Meero (retouches de photos), SOLEN (luminosité de votre bien), Syllabs (rédaction automatique d’annonces immobilières), ou encore Skyline IA (prédiction de ventes immobilières, rachetée par JLL). Du côté marketing et relation client, au même titre que Netflix enrichit son savoir sur vos goûts pour vous suggérer un contenu qui y réponde, les sites d’annonces immobilières utilisent déjà l’IA pour optimiser le parcours client, utiliser un chatbot (avec un succès aléatoire) et proposer un contenu pertinent, comme le site d’annonces Trulia (US). Pour les professions juridiques, l’IA permet également une lecture automatique d’un bail commercial pour identifier les informations clés (clauses stratégiques pour un preneur ou un bailleur). Autre exemple, EasyRent, startup toulousaine utilise l’IA pour analyser rapidement et précisément les pièces justificatives d’un dossier locataire et identifier les faux dossiers.

Dans le secteur immobilier, l’IA est bien une réalité, avec des stades plus ou moins avancés. Au travers cette série d’articles, notre objectif est de porter un regard plus précis sur son impact sur l’immobilier tertiaire et sur les métiers de nos clients : commercialisateurs, investisseurs et promoteurs. Comment étudier et anticiper les mouvements des utilisateurs ? Comment les métiers de l’asset, de la commercialisation ou de l’investissement vont-ils être impactés ? Peut-on prospecter des opportunités immobilières de manière intelligente ? L’IA peut-elle remplacer la prospection foncière de terrain ?

Le sujet passionne, intrigue, inquiète parfois. N’hésitez pas à rebondir, partager, commenter cet article et à l’enrichir de vos réflexions ou de vos expériences.

 

  Adrien MORY

Directeur Marketing, LA PLACE de l’Immobilier

 

 

Prochain article (2/4) « L’impact de l’IA sur l’investissement et la promotion immobilière »

 

Recommandations :

  • « I.A. La plus grande mutation de l’histoire », Kai-Fu Lee, Editions les Arènes, 2019.
  • Conseil de l’Europe, histoire de l’IA :  https://www.coe.int/fr/web/artificial-intelligence/history-of-ai Conseil de l’Europe, histoire de l’intelligence artificielle
  • Etude XERFI : https://www.xerfi.com/presentationetude/Les-enjeux-et-defis-de-l-intelligence-artificielle-dans-la-filiere-de-l-immobilier_9BAT59

 

 

Crédits photos : Joel Filipe / Unsplash

Des
questions ?

Expliquez-nous votre besoin, votre problématique du moment, vos enjeux : nous ferons tout notre possible pour répondre à votre demande .

Contactez notre équipe

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Suivez notre
actualité sur LinkedIn

rs